La philosophie des dégustations

Le concept des mes dégustation est simple, pas de dogme, tous les vins sont analysés sur le même plan. Quelque soit la région de France, le pays du monde, le cépage, le style, la technique tout doit pouvoir être gouté, analysé, décortiqué. Le seul mot d’ordre est l’aspect qualitatif du produit.

Ce que je souhaite à travers mes dégustations, c’est découvrir et faire découvrir des vins ayant un intérêt de par leur qualité et leur originalité. Je veux casser les préjugées sur des hiérarchies préétablis comme quoi le Bordelais produirait les meilleurs vins du monde et que seul la France produirait du bon vin. Je veux montrer qu’il existe de bons terroirs et des faiseurs de vins talentueux (vignerons, oenologues, maîtres de chai, …) partout à travers le monde.

ne pas avoir d’œillères.

Bien sûr, l’idée n’est pas de faire l’impasse sur les meilleurs crus bordelais ou bourguignon. L’idée est de ne pas avoir d’œillères.
Vin bio, vin nature, vin d’artisan, vin d’oenologue, il existe différentes manières de faire du vin. Pour se faire un avis sur le sujet, le meilleur moyen est de les goûter. L’un n’est pas meilleur que l’autre, chaque consommateur y trouvera son compte. Mais avant de juger, il faut d’abord connaitre. Et il est important pour moi de n’écarter aucun type de vin tant qu’il peut être considéré comme qualitatif dans son style.

Dans mes dégustations, il est important pour moi que chacun y trouve son compte, c’est pour cette raison que je souhaite donner un côté participatif à la sélection en proposant des sondages pour essayer de cibler les attentes de chacun. Bien sûr il n’est pas question de se contenter de brider la sélection au 2 ou 3 AOC préférés ou à que des vins jeunes ou que des vins vieux. Il ne faut pas oublier que la diversité est la raison d’être de la dégustation. Le vin a une personalité, un caractère lié à son identité, son terroir et une expression lié à son âge, sa variété, et je pense qu’il est important de dépasser ses propres goûts pour aller vers des choses nouvelles. Car n’oublions pas les goûts évoluent.

Laisser un commentaire

Chargement...
%d blogueurs aiment cette page :