[21 juin 2014] Coupe du monde des vins

Coupe du monde des vins

Quel meilleur prétexte qu’un événement internationnale de cet ampleur pour servir de prétexte à un thème de dégustation internationnale ?

 

Voici le contenu de la dégustation :

  • Eric Rodez – Blanc de Noirs – Non millésimé (Champagne)
Phase de poule – Différentes expressions du Chardonnay :
  • Altenburger – Chardonnay Jugenberg – 2011 (Burgenland)
  • Château Montelena – Chardonnay – 2010 (Napa)
  • Domaine de la Bongran – EJ Thevenet – 2005 (Viré-Clessé)
1/4 de finale – série de 2 vins rouges :
  • Château de Valflaunès – T’em T’em – 2000 (Pic Saint-Loup)
  • Hatzidakis – Mavrotragano – 2010
1/2 de finale – série de 2 vins rouges :
  • Domaine Hauvette – 2004 (Les-Baux-de-Provence)
  • Occhipinti – Frappato – 2011 (Sicile)
Finale – série de 2 vins rouges :
  • Altanza – Seleccion Especial Reserva – 2001 (Rioja)
  • Domaine de la Mordorée – La Reine des Bois – 2008 (Châteauneuf-du-Pape)

 

Les top :

J’ai beaucoup aimé Hatzidakis – Mavrotragano – 2010 de par sa structure, son touché en bouche et par sa fraîcheur. Un très beau représentant pour la Grèce qui j’espère a pu donner envie à d’autres de découvrir encore plus sur les vins de cette région.

Hauvette 2004 pour moi fut un must. Un domaine dont j’aime particulièrement le style. Ce millésime est un des meilleurs pour le domaine. Le résultat était poignant. Un vin avec une robe plutôt clair compte tenu de son assemblage qui aurait pu induire en erreur sur un vin des langhes. Un vin d’une grande finesse, fraîcheur et élégance à encaver absolument.

Un OVNI dans la dégutation : Occhipinti – Frappato – 2011. Un vin Sicilien à l’équilibre bourguignon. Un vin à l’aromatique du gamay mais avec la structure d’un joli pinot noir. Un vin assez consensuel qui a su ravir toutes les papilles. Ensuite une plus grosse bouteille a tiré son épingle du jeu.

Le Domaine de la Mordorée – La Reine des Bois – 2008 dans un registre plus puissant, plus massif. Un vin qui en a sous la pédale mais qui gagnera à vieillir en cave pendant encore une dizaine d’année avant d’être dégusté.

Laisser un commentaire

Chargement...
%d blogueurs aiment cette page :