[28 mai 2017] Dégustation découverte France

  • Champalou – Le Portail – 2010
    100% Chenin
  • Robe dorée. Nez riche, dominé par le bois, légèrement végétal avec des notes citronnées.
    En bouche, le vin est mur, rond, avec une belle tension et une longueur correct.

    Bien(+)/Très Bien

  • Domaine Chavy-Chouet – Puligny Montrachet Les Enseignières – 2015
    100% Chardonnay
  • Couleur très pâle.
    Nez très discret, finement grillé.
    Bouche plus en finesse qu’en puissance, finale salivante, fraiche et minérale. Le vin ne semble pas avoir été marqué par la chaleur du millésime. Un vin sans doute en phase de fermeture.

    Bien(+)

  • Domaine de l’Idylle – Mondeuse Chartreuse de Lourdens – 2011
    100% Mondeuse
  • Nez dense et poivré sans excès. L’élevage en fût se fait sentir.
    Bouche assez souple mais avec une certaine structure. L’équilibre est là même si la maturité n’est pas pas parfaite.

    Assez Bien

  • Château Cornélie – 2006
    52% Cabernet Sauvignon, 48% Merlot
  • Nez fruité, mélangeant fruits rouges et fruits noirs. Difficile d’imaginer un Bordeaux mais la fraîcheur en bouche le trahit. La bouche est bien construite avec encore des tanins bien présents et une longueur honnête. Un vin plaisant.

    Bien(+)

  • Domaine Petitot – Ladoix Vielle Vigne – 2006
    1OO% Pinot Noir
  • Nez très réduit, on est sur un mélange entre écurie et serviette mouillée. Il faut prendre son courage à deux main pour porter le verre à sa bouche.
    En bouche c’est bien mieux. Le vin est très fruité, avec une très légère impression de SR. C’est donc bien mûr et ça se boit facilement.

    Bien

  • Domaine d’Aupilhac – Les Cocalières – 2014
    40% Syrah – 30% Grenache – 30% Mourvèdre
  • Couleur très claire.
    Nez très frais avec des airs de syrah évoluée. Cuir, violette, la syrah domine les 2 autres cépages de l’assemblage.
    En bouche, c’est impressionnant de fraîcheur surtout quand on connait l’identité du vin. A l’aveugle ce serait impensable de le placer au sud tant il est frais.
    La bouche est construite sur la finesse, avec un peu plus de structure on partirait sur une Côte-Rôtie.
    Le millésime a du aider à réaliser un vin si frais. Je dis bravo au vigneron pour cette magnifique bouteille. Qui n’est pas la plus grande bouteille du Languedoc mais dont le rapport prix/plaisir est de tout premier ordre.
    Très Bien(+)/Excellent

Laisser un commentaire

Chargement...
%d blogueurs aiment cette page :