[14 novembre 2015] – Dégustation France – Italie #3

  • Anne Boisson – Bourgogne Aligoté – 2011
    100% Aligoté
  • La couleur est pâle.
    Le nez est clairement bourguignon. Difficile de le distinguer du chardonnay. Il y a ces inimitables notes grillées signe d’un élevage bourguignon.
    La bouche est très vive, très minéral, c’est équilibré.
    Un rapport qualité prix de premier ordre.
    Bien(+)

  • Domaine Guirardel – Sec dé Prat – 2011

    80% Gros Manseng, 20% Petit Manseng
  • La robe est particulièrement dorée pour un vin aussi jeune.
    Le nez est très mur et riche. C’est un nez qui évoque sans aucun doute plus un liquoreux qu’un vin sec.
    La bouche est elle bien sec mais également riche. L’alcool ressort.
    Assez bien

  • Dureuil-Janthial – Rully 1er Cru Chapitre – 2008
    100% Pinot Noir
  • Le nez est fin, assez intense qui pinote et finement épicé.
    La bouche a une belle acidité, une belle longueur. Les tanins sont fondus mais le vin fait encore tout jeune. Il en a encore sous la pédale et peut vieillir en se bonifiant.
    Bien(+)/Très Bien

  • Clos Centeilles – Capitelle de Centeilles – 2000
    100% Cinsault
  • Nez sur les fruits à l’eau de vie avec un côté madérisé.
    La bouche est un peu décharnée le vin a pris une tournure de vin doux naturel. A mon avis ce vin a déjà entamé son déclin depuis plusieurs années.
    ED

  • Chionetti – Dolcetto di D. Briccolero – 2010
    100% Dolcetto
  • Nez très gourmand sur les fruits rouges acidulés, qui pourrait présenter des liens de parenté avec le Gamay.
    En bouche, l’acidité est tranchante mais parfaitement intégrée. Ce vin se boit sans soif. C’est un rapport qualité/prix de premier ordre.
    Bien(+)

  • Coume del Mas – Quadratur – 2005
    50% Grenache, 30% Mourvèdre, 20% Carignan
  • Nez très puissant sur des notes cacaotés, de torréfactions, qui pourrait nous emmener à Châteauneuf-du-Pape.
    La bouche a beaucoup de structure, de puissance. On est sur un nectar de cerise kirsché au chocolat. C’est très bon. C’est assez équilibré. Le palais ne chauffe pas mais les joues rougissent.
    Très bien(-)

  • Schiavenza – Barolo Broglio – 2006
    100% Nebbiolo
  • Nez intense, élégant et complexe sur des notes de cerises avec un soupçon de réduction qui a dérangé quelques dégustateurs. Le vin a été ouvert 4H avant dégustation mais rebouché aussitôt.
    La bouche allie à la fois finesse et structure avec la persistance des grands vins. Un bon Barolo.
    Très bien.

Laisser un commentaire

Chargement...
%d blogueurs aiment cette page :