[12 mars 2016] – Dégustation France – Italie #4

  • Champalou – Le Portail – 2011
    100% Chenin
  • Nez discret sur des notes végétales, un côté crayeux et un soupçon de fruits exotiques. Le bois est encore un peu présent.
    En bouche, le vin est équilibré et tendu. Il y a un petit déficit de maturité, mais c’est quand même pas mal. Le vin bu sur 3 jours a très bien tenu à l’aération sans aucune protection et pourtant laissé dans un contenant de 75cl.
    Un vin correct.

    Bien

  • Domaine Dard et Ribo – Crozes-Hermitage – 2011
    Roussanne, Marsanne
  • Enormément de dépôt en suspension. Robe un peu trouble. Très inquiet au début. D’autant que Dominique Belluard, avec qui j’ai discuté, m’a dit que le vin ne tenait pas et que les bouteilles qu’il avait ouvertes étaient flinguées.
    Ce n’était pas le cas. Le vin n’était pas flingué.
    Au nez on peut sortir des arômes à tendance oxydative mais pas que, il y a aussi de l’abricot. Cependant nous sentons que nous sommes sur un vin nature.
    En bouche, il y avait une certaine tension pour une Roussanne de Crozes, mais c’était encore un peu mou pour moi qui aime les vins tendus ligériens.

    Bien

  • Foradori – Fontanasanta Nosiola – 2011
    100% Nosiola
  • Nez intense et très pur sur la poire, les épices, les fruits blancs. Grosse buvabilité, grande finesse, c’est long. Un coup de cœur.
    Ce vin ne ressemble à rien de connu en France si ce n’est au Gringet de Belluard. Notamment à la cuvée le Feu 2012. La ressemblance est d’ailleurs troublante … Quand on connait les méthodes de vinification de Elisabetha Foradori et Dominique Belluard, on s’aperçoit des choix des vignerons a plus d’impact que la typicité variétale.
    A noter que le vin a été bu sur 3 jours sans jamais perdre ses qualités.

    Bien(+)/Très Bien

  • Domaine Ferraton – Cornas Les Grands Mûriers – 2008
    100% Syrah
  • Robe assez claire pour un Cornas. Assez typique du millésime.
    Le nez est expressif sur des notes de fruits rouges, torréfaction, vanille, épice à l’ouverture qui s’estompe à l’aération.
    La bouche est plus sur la finesse que sur la puissance. La longueur est plus que correct. Les tanins ne sont pas encore complètement fondus. Ce vin peut encore se garder sereinement. Au final un bon vin.

    Bien

  • Gros’Noré – Bandol -2010
    75% Mourvèdre,10% Grenache, 10% Cinsault, 5% Carignan
  • Nez étonnement très ouvert pour un vin à forte dominante de mourvèdre aussi jeune. On peut sentir les fruits rouges et le chocolat.
    En bouche, la matière se fait velours, sur la texture d’un nectar, nous sommes sur le cacao et les fruits à l’eau de vie. Le milieu de bouche a une petite pointe chaleureuse et il reste une petite touche astringente en finale. Une bonne surprise pour moi qui avait été déçu sur une bouteille ouverte, il y a un peu plus de 2 ans et demi.

    Bien(+)

  • Yves Cuilleron – Saint-Joseph L’Amarybelle – 2009
    100% Syrah
  • Le nez est dissert sur la fraise avec des notes boisées (torréfaction).
    Le bouche est assez bien construite, pas trop puissante, sur des notes de poivre discrète. C’est pas mal.
    Bien

  • Domaine de Montcalmès – 2008
    60% Syrah, 20% Mourvèdre, 20% Grenache
  • Nez (très) complexe, tout en nuance, sur des notes fruits rouges et un côté floral.
    En bouche, c’est assez suave, il n’y a pas de creu en milieu de bouche et contrairement à ce que j’ai pu lire, la finale est assez longue. Ce n’est pas forcément mon style mais je dois reconnaitre que c’est un bon vin.
    Très bien

  • Fanti – Brunello di Montalcino – 2004
    100% Sangiovese
  • Nez fin, intense, complexe, sur des notes de fruits rouges et de fruits noirs.
    En bouche, on sent qu’il y a du vin. Il y a une grande structure. C’est équilibré, encore très jeune. Je ne sais pas si c’est un grand vin en tout cas c’est une grosse bouteille.

    Très bien

Laisser un commentaire

Chargement...
%d blogueurs aiment cette page :