[10 octobre 2015] – Dégustation France – Italie #2

Mariotto Claudio – C.T. Timorasso Pitasso – 2010

100% Timorasso.
Colli Tortonesi – Piémont
Bouchon!

Domaine Sarda-Mallet – Terroir Mailloles – 2008

50 % roussanne, 40 % marsanne, 10 % grenache blanc.
Côtes du Roussillon – Rousillon

Robe très évolué, couleur or.Nez assez intense miellé, ciré et oxydatif.
Belle équilibre en bouche, le vin gagne en volume à l’aération. Une pointe d’élevage se fait sentir en rétro-olfaction. L’alcool se fait tout de même un peu sentir.

Bien.


Jules Desjourneys – Fleurie – 2007

100% Gamay
Fleurie – Beaujolais
Nez très frais un peu mentholé, certains dégustateurs ont perçu de la chaleur. Ce n’est pas mon cas.
Bouche assez suave avec des tanins polis et un début d’évolutions.Ce vin a laissé perplexe les dégustateurs. Dans ce millésime particulièrement compliqué ce vin est une belle réussite.

Bien(+).


Château Jonc-Blanc – 2005

Cabernet Sauvignon – Merlot
Bergerac – Sud-Ouest
Robe opaque, vin totalement noir.
Réduction à l’ouverture qui s’estompe légèrement à l’aération mais sans jamais ne totalement disparaitre.
Petite touche végétal en bouche qui n’a rien à voir avec le poivron vert mais qui vient plus du fait à mon avis de la vendange entière. En bouche il y a une matière très dense, avec beaucoup de structure et une bonne persistance … C’est un vin complètement atypique pour la région. C’est un vin qui présente un caractère sudiste sur certains aspects.

Bien(+)/Très bien.


Comte Peraldi – Clos du Cardinal – 2000

98% Sciacarello
Ajaccio – Corse
Robe très peu profonde tel un pinot noir.
Nez assez intense et diablement fruité. Fruit rouge principalement avec un côté épicé et agrume qui donnerait bien envie de partir chez Reynaud à l’aveugle.
En bouche, confirmation du nez. Incroyable délicatesse et élégance. C’est très charmeur avec une jolie longueur. Un vin dont on ne se lasse pas.

Très bien.


Cantina del Pino – Barbaresco Ovello – 2007

100% Nebbiolo
Barbaresco – Italie
Robe peu profonde également.
Le nez est réglissé, épicé, avec un petit côté griotte.
En bouche,  la chaleur est assez présente et agressive au début mais la complexité évidente et la longueur font vite oublier cette chaleur excessive. A ce stade l’élevage est encore perceptible sans être dérangeant.

Très bien(+).


Domaine d’Aupilhac – Les Cocalières – 2010

40% Syrah – 30% Grenache – 30% Mourvèdre
Coteaux du Languedoc – Montpeyroux
Robe opaque
Nez très frais sur les fruits rouges, finement épicé et avec quelques notes empyreumatique.
Bouche fraîche, assez ronde avec du volume, des tanins fins et élégants. Mais il y a une léger déficit de longueur et une complexité pas suffisante pour le faire passer dans la cours des grands.

Bien(+)/Très bien.



Le Potazzine – Gorelli – Brunello di Montalcino – 2001

100% Sangiovese
Brunello di Montalcino – Toscane
Robe peu profonde, quelques reflets bruns commencent à poindre mais cela reste sporadique.
Le nez est complexe, profond, noble, sur les fruits rouges, la résine, le thym, …
La bouche a une belle définition avec des contours très précis. Quelques tanins sont perceptibles en fin de bouche mais ne sont pas désagréable. Le persistance est immense. Et dire que ce n’est même pas le Riserva.

Excellent.



Domaine Delesvaux – Saint-Aubin Clos de la Guiberderie (50cl) – 2003

100% Chenin
Coteaux du Layon – Loire
Robe très très évolué. Couleur tirant vers le brun.
Nez assez discret et dilué.
En bouche cela manque de peps. Ce vin est entré dans sa phase de déclin depuis un certain temps.

Assez bien(-)

Laisser un commentaire

Chargement...
%d blogueurs aiment cette page :